Kaozen Huguenin, kOzN, expérimente depuis 1984 les nouvelles formes de composition qui sont apparues avec les outils de reproduction mécanique pour dissoudre les frontières entre l´interprétation et la composition et entre compositeur-x et auditeur-x.

De formation initiale en biologie, la proximité de la Mer Méditerranée entre Marseille et Barcelone va attirer son attention sur l´environnement sonore des milieux élastiques aquatiques et orienter ses recherches sur la composition de paysage sonore et l´ Écologie Acoustique qui place l´écoute au centre des domaines artistiques, scientifiques, médiatiques, éducatifs.  La pratique de la biodynamie sur une petite vigne dans les Albères l´amènera à observer la relation entre le son et l´eau et des applications de la Musique des Particules mise en équation par Joel Sternheimer  chercheur indépendant en physique quantique et en biologie moléculaire. Ces mélodies dites "Protéodies", dont l´application représente une alternative à l´utilisation de la chimie et aux manipulations génétiques, nous amène à s´interroger sur la place laissé au sujet dans la science et dialoguer avec le vivant.

"Il faut bien arriver à reconnaître du sujet dans les bactéries si l´on veut dialoguer avec elles, les apprivoiser et non plus avoir ce comportement de panique qui va susciter une attitude agressive." Joel Sternheirmer

" Les séminaires avec Jorge Gómez, Amarilys Quintero Ruiz de Ars Sonorus à Bógota, l´Art des Sons Fixés avec Michel Chion Acoulogia Paris, Luc Ferrari à Marseille, GMEA d´Albi et des cessions sous Oreille Électronique à l´Institut Tomatis de Paris durant trois ans vont considérablement développer ma perception auditive et synesthésique.

Cette recherche musicale m´a fait prendre conscience des modèles et des idées qu'il faut unifier pour placer l'écoute au centre des champs artistiques, scientifiques, pédagogiques et médiatiques. En 1984, je rejoins le groupe Magnétique Bleu à Dijon à la basse et programmation rytmique pour la réalisation de l´album "Be Eclectic" de DZ Lectric sous le label Transformer Records, puis "Salam a Lékoum" et "1001 Nuits" avec Ariane Oswald Lauberty et Zohra Hamandia produit par Dennis Morris. En 1994, je fonde le groupe Mafucage à Paris avec Floy Krouchi sous le label Le Cri du Silence, en 1996 LMF "Les Moines Frères"  avec Maro Bongo Diaz sous le label Vision Musicale de Paris et Subversion de New York avec des tournées en Europe, Québec, Amérique Latine, Inde, Russie, Chine. Je compose parallèlement pour le Cinéma, la Vidéo, la Radio, l´Installation et la Danse.
En résidence durant deux ans au Hangar Centre de Recherche et de Production Visuelle à Barcelone en 2004, je propose  des happenings d´Art Ciberfeminisms MetaDona pour les artistes plasticiens qui souhaitent utiliser les techniques électro-acoustiques dans une  recherche d´Art Intermédia et de composition Electrocoustique.

En 2005, j´ouvre la King Kong Factory, théâtre cybernétique interFeminisms construit à partir d´un collectif d´avatars qui vont interpréter chaque courant féministe sur les réseaux féministes. Une performance poètique sur l´ambiguïté de genre où je change la lettre "a" par la lettre "x". Une tentative pour d´une part se soustraire du genre imposé si prégnant dans les langues pratiquées en péninsule ibérique, aussi incompréhnsible dans le milieu queer barcelonais et d´autre part, pour mettre en valeur la pluralité définie par la lettre "x" en français.
En 2006, je m'installe à Cerbère avec la volonté de développer les échanges transfrontaliers :

"Tranz-i" Ciné Cycle InterFeminisms, Rencontres Cinématographiques Internationales, Fotolimo,  ateliers d´Écologie Acoustique, FemArt en hommage à Niki de Saint Phalle, rencontres autour de la création radiophonique en hommage au philosophe allemand Walter Benjamin  et les résidences "HorsFrontière".

Sélectionnéx en 2019 pour la résidence transfrontalière "Ganta2" lancée par le LaboFlashback de Musiques Actuelles et la Nau Coclea Centre d´Art Contemporain de Camarella pour composer la pièce "De La Poudre Aux Yeux" qui fait partie de l´oeuvre "Memória Col.lectiva" initiée en 2010 avec David Miràs artiste plasticien de Barcelone. Pièce que j´interprèterai sur acousmonium au Klang Festival à l'Opéra Comédie de Montpellier, au Festival Zeppelin au CCCB de Barcelone, à la Fabrica Cultural Coma Cros à Gérone, aux Rencontres Cinématographiques de Cerbère et avec Cécil Lartigau Ondiste en improvisation au Centre Civique Sant Agusti de Barcelone. Un hommage aux 90 000 ouvriers vietnamiens enrolés pendant la guerre de 14-18 et ceux estimés entre 7 et 1000 (selon les sources) qui ont travaillé dans l´ancienne dynamiterie Nobel à Paulille (Port Vendres).

lire plus

Initiée dès l´age de 5 ans á l´écoute de musique classique par ma tante Denise Baldensperger je rentre au conservatoire pendant cinq ans. C´est Stéphen Huguenin, artiste intermédia qui ouvrira ma perception au Bruitisme, au Fluxus et autre courant avant-gardiste. Mon frère que j´observai tisser sur la vieille Singer de notre mère et tricoter du fil de fer en écoutant Cabaret Voltaire, Throbbing Gristlle, Père Ubu et aussi Eric Satie, John Cage, La Monte Young, Berio. Mon apprentissage au montage de sons improbables débutait toujours par un long silence initiateur du rituel avant le découpage minutieux  des bandes magnétiques de mes k7 préférées en petits morceaux qu´il me demandait de tirer au hasard et les recoller bout à bout. C´ était, selon lui, le procédé de destruction nécessaire à la création. Était-ce un subterfuge pour avoir la paix ou provoquer en moi l´instinct de rébellion et me tirer du mutisme dans lequel j´étais terrée? Persuadée qu´il s´agissait d´un tour de magicien dont j´étais l´apprenti, je m´attelais pendant des heures à recoller soigneusement chaque morceau de la bande magnétique jusqu´à retrouver la mélodie originale. Ce qui eut sur lui l´ effet inverse escompté. En quelque mouvement il décolla tous les fragments en demandant, assis à mes côtés, de recommencer. Quelle ne fut la surprise, en écoutant la bande recomposée, de reconnaître, malgré les manques et changements rythmiques quelque peu chaotiques, la mélodie originale. Ces expériences du "Cut-Up" utilisé par  William S. Burrought dans l´écriture laissant l´espace au hasard, à l´indétermination que l´on retrouve chez John Cage, m´ont permises d´appréhender les méthodologies de la musique concrète préconisées par Pierre Schaeffer, non pas pour faire de la typomorphologie comme on apprend en classe de composition acousmatique du Conservatoire, mais plutôt redonner au son la parole; La petite vie interne du son.

Comprendre les applications de la musique pour dialoguer avec le vivant sera sans doute la révolution du 21ème siècle pour muter telle une chimère à multiple facettes en s´adaptant à tout environnement socio-culturels et affronter avec sérénité les discriminations de tout genre, source d´évolution créative.

 

 

 


 

Résidence

2020 Cerbère "Onde&Soundscape" avec Cécil Lartigau

2019 Perpignan "Ganta2"  Labo Flashback  

2005 Barcelone Palacio Queer

0305 Barcelone Hangar | Centre de producció i recerca d'arts visuals   

2002 Marseille La Friche la Belle de Mai

2001 Sao Paulo Bateria de Oriashé

1997 Vision Musicale Paris

2000 TET Inde  - Syrie

1995  Berlin Moscou Pékin Transibérien Forum de ONG pour les Droits des Femmes

8687 Montréal 

1985  Dijon  Arts&Technologies   

Référence à Pauline Oliveros, Delia Derbyshire, Eliane Radigue, Laurie Spiegel, Michèle Bokanowski, Hildegard Westerkamp,

Christine Groult, Ingrid Drese, Billie Holiday, Erik Satie, John Cage, Luc Ferrari, Steve Reich, Terry Riley, Murray Schafer,

Brian Eno, Harold Budd.

"Éloigner la peur de l´étranger et rencontrer l´inconnue."

       kao Huguenin         kao zen        kOzn      acousmatique        improvisation        soundscape        création radiophonique